Championnat national d’élite direct Ligue 1 : Cara frappe un grand coup

0
79

Les Aiglons ont dominé les Diablotins 2-0, le 27 octobre au stade Alphonse-Massamba-Débat, en clôture de la quatrième journée de la compétition riche en enseignements.

Au terme de la quatrième journée, V Club Mokanda qui était jusqu’alors le seul leader a perdu sa place, occupée désormais par Patronage Sainte-Anne et le Club athlétique renaissance aiglon (Cara), avec dix points chacun.  Le club ponténégrin a perdu le contrôle des opérations après avoir subi à Brazzaville sa première défaite de la saison. C’est le nouveau promu, le Racing club de Brazzaville (RCB), qui a mis un terme à sa belle série (trois victoires en autant de matches) en lui infligeant une courte défaite  (0-1) grâce au but  de Hermann Ohuia Mayela, à la 69e mn, consécutif à une faute de main du gardien de V Club. Le RCB vient par la même occasion d’enregistrer sa première victoire de la  saison, gagnant  quatre points, à la hauteur des Diables dont plus rien ne va.

Les jaune et noir ont concédé, en effet, leur deuxième défaite d’affilée en courbant l’échine lors du choc au sommet qui  les opposait à leurs rivaux aiglons. Après avoir mis la pression pendant une demi-heure dans le camp de Cara, ils se sont fait surprendre à la 33e mn.  Ismael Ankobo, en deux temps, donnait l’avantage aux Aiglons sur leur première action franche et premier tir cadré. Le buteur aiglon se montrait à son avantage dans les minutes qui suivaient en tentant un retourné qui obligeait Trésor Elenga, le portier des Diables noirs, à se détendre pour éviter le pire. Les Diables noirs ont ensuite manqué de réalisme à la 53e mn, quand le coup franc de Lorry Nkolo s’est écrasé sur le poteau droit de Chili Ngakosso, le portier des Aiglons. Derrière ce signe d’impuissance, les Diables noirs ont payé le prix, concédant dans les minutes qui suivaient un penalty transformé en but à la 59e mn par Ismael Ankobo.

Le Cara n’a pas encore perdu depuis le début de la compétition. Sa seule contre-performance reste le nul d’un but partout  face à l’Etoile du Congo, le 23 octobre, en match en retard de la troisième journée. Ce succès permet aux Aiglons de devancer d’une unité V Club Mokanda et  de revenir à la hauteur de Patronage Sainte-Anne  qui a assuré l’essentiel devant l’Interclub 1-0.

Patronage se hisse en tête grâce à sa différence de buts (+6 pour les bleu et blanc contre +5 pour les Aiglons).  L’AS Otoho a complété le podium grâce à sa brillante victoire 5-1 devant le FC Kondzo.  Les tenants du titre (huit points) sont à deux points de la place de leader.

L’Etoile du Congo n’est plus relégable 

La jeunesse sportive de Talangaï (JST) a, quant à elle, perdu deux places au classement général après sa défaite 1-2 à Dolisie face à l’AC Léopards.  La première victoire des fauves du Niari sur le terrain, après avoir  battu sur tapis vert l’As Cheminots, leur permet de revenir à la hauteur de leur adversaire (sept points). Mais le goal average place la JST à la quatrième place.

L’Etoile du Congo a réussi à mettre un terme à sa pénurie de victoires qui durait depuis le début du championnat, en allant s’imposer à Pointe-Noire sur le score étriqué d’un but à zéro devant Nico-Nicoyé. Les Stelliens,  qui ont officiellement ouvert leur compteur à point, sortent de la zone de relégation pour se classer douzièmes avec trois points,  devant Tongo FC (deux points)  qui a tenu en échec l’AS Cheminots (un point), la lanterne rouge  0-0.

 

 

James Golden Eloué

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Résoudre : *
30 ⁄ 2 =