UN JOUR – UN EVENEMENT : 25 NOVEMBRE 2012, LE JOUR DE GLOIRE DE L’A.C LÉOPARDS DE DOLISIEE

0
160

Ce 25 novembre marque l’anniversaire de la victoire des Fauves du Niari, à la 9e édition de la Coupe africaine de la Confédération. Ils s’imposaient au stade Denis –Sassou-N’Guesso devant le Djoliba AC 2-1, après un score de 2-2 à Bamako. L’équipe devient le deuxième club congolais à remporter une compétition africaine après le Club athlétique renaissance aiglons en 1974.  Retour sur tout le parcours des Fauves du Niari en compétitions africaines.

La première saison en compétition africaine remonte en 2010. Après avoir gagné la coupe du Congo en 2009, les Léopards découvrent la Coupe africaine de la Confédération.  Ils apprennent vite. Car pour leur entrée en matière, les Fauves du Niari signent leurs premières victoires. Ils s’imposent 3-2 à Bata devant Dragons de la Guinée Équatoriale, avant de rééditer l’exploit deux semaines après à Dolisie, 4-0 au tour préliminaire.  L’AC Léopards confirme sa forme à domicile lors des seizièmes de finale en battant le Coton sport  3-1. Mais le déplacement à Garoua donne à Rémy Ayayos Ikounga, le président du club, beaucoup d’enseignements. Car ce jour là, ses poulains s’inclinaient 0-2 puis quittaient la compétition.

En 2011, les Léopards n’entament pas bien leur campagne. Ils concèdent un match a égalité d’un but partout à Dolisie face aux Étincelles du Rwanda. Les Fauves du Niari relévaient le défi à Gisenyi en allant s’imposer 2-0. Ils se qualifiaient pour les seizièmes de finale. Malheureusement, leur aventure va s’arrêter encore à cette étape. Battus à l’aller 0-2 à Luanda par Primeiro de Agosto, les Léopards ne gagnent au retour que sur un score étriqué 1-0, pas suffisant pour voler la vedette aux Angolais. À force d’insister après deux participations, l’AC Léopards  a franchi un palier.

2012 : l’année de la gloire

Vainqueur de la coupe du Congo face aux Diables noirs en 2011, l’AC Léopards de Dolisie est engagé pour la troisième fois à la Coupe de la CAF (C2) pour aller le plus loin possible. Les Fauves du Niari battent à Dolisie AS Tempête Mocaf 2-0 puis arrachent un nul de 2-2 à Bangui. En seizièmes de finale, l’AC Léopards est dominé à domicile 1-2 par le Club sportif Sfaxien de la Tunisie. Les hommes de Rémy Ayayos Ikounga réalisaient, après ce revers, un exploit grandeur nature à Sfax en s’imposant à leur tour 2-0. Et c’est le déclic. Car après cet exploit, les Fauves du Niari enchaînent des performances. Ils éliminent Heartland (2-3 au Nigeria puis 2-1 à Dolisie) avant de se qualifier au tour de cadrage.

Les Léopards sortent le tenant du titre Mas de Fès (0-1 à Fes puis 2-0 à Dolisie) pour accéder à la phase de poules. L’AC Léopards débute ce mini tournoi par trois matches nuls d’un but partout respectivement face au WAC, Djoliba AC et Stade Malien. Lors de la 4e journée, Il s’impose devant le Stade malien 1-0, avant de s’incliner au Maroc 1-3. Pendant la dernière journée, les Léopards dominent le Djoliba AC 3-0, se qualifiant ainsi pour les demi-finales.  Pour ce nouveau défi, les Fauves du Niari éliminent El Merreikh du Soudan. Ils s’imposent à Dolisie 2-1 puis arrachent un nul héroïque de 0-0 à Omdurman. Le 25 novembre, au terme d’une finale aller et retour, les Léopards gagnaient la 9e édition, remportant ainsi leur ticket de disputer la Super coupe d’Afrique. Trois jours après leur consécration (le 28 novembre), les Fauves du Niari ont été décorés par le président de la République, Denis Sassou N’Guesso. En Égypte, lors de la Super coupe, ils courbaient l’échine 1-2 face au vainqueur de la Ligue des champions Al Ahly

2013 : la découverte de la Ligue des champions

Au cours de cette même année 2012, l’AC Léopards gagne son premier titre national. Il dispute désormais  sa première Ligue des champions en 2013.  Les Fauves du Niari gagnent leur premier match face au CF Mounana du Gabon à Dolisie 2-0 puis ils  s’inclinent au Gabon 0-1. En seizièmes de finale, Léopards chute lourdement au Nigeria 1-4  devant Kano Pillars puis il  parvient à renverser la vapeur à Dolisie 3-0.  Les Fauves du Niari éliminent ensuite Sétif d’Algérie en huitième de finale. Vainqueurs à  l’aller à Dolisie 3-1, les Léopards  sont battus sur ce score identique au retour  mais se qualifient lors de la séance des tirs au but 5-4.  Pendant la phase de poules, ils accrochent Orlando Pirates 0-0. Ils battent le Zamelek 1-0 avant de perdre la double confrontation face à Al Ahly (0-1 puis 1-2). Ils se relancent en battant à Dolisie Orlando Pirates 1-0 mais échouent à la porte des demi-finales à cause d’une lourde défaite 1-4 devant Zamalek.

Les Léopards retrouvent la même compétition en 2014. Ils passent les préliminaires devant Rayons sport du Rwanda sans pourtant gagner (0-0 puis 2-2) avant d’éliminer Primeiro de Agosto (4-1 puis 0-2). Mais pendant les huitièmes, ils sont écartés de la course par Al Hilal (1-1 puis 0-0). Reversés dans la coupe de la confédération, les Fauves du Niari éliminent Medeama du Ghana aux tirs au but 4-3, après un score de parité de 2-2 pour l’ensemble des deux matches (2-0 puis 0-2)  puis ils intégrent la phase de poule de la C2.  Ils débutent la phase de groupe en tenant en échec, en Côte d’Ivoire, Asec d’Abidjan sur un score de 0-0 puis ils enchaînaient par une victoire au Mali face au Réal de Bamako 2-1.

Leur premier match à domicile se solde sur un score de 0-0 face au Coton sport de Garoua. Lors de la 4e journée, les Fauves du Niari sont battus à Dolisie par le Réal de Bamako 2-1 mais ils sortent le grand jeu au Cameroun pour infliger un 4-0 au Coton sport avant de valider leur qualification pour les demi-finales à domicile en s’imposant devant Asec d’Abidjan 4-1. Lors des demi-finales, les Léopards sont éliminés par Sewe sport San Pedro de la Côte d’Ivoire (0-1, à Abidjan à l’aller, puis 0-0 au retour à Dolisie).

En 2015, le parcours des Fauves du Niari à la Ligue des champions s’arrête de la même manière. Exemptés du tour préliminaire, les Léopards éliminent Gor Mahia du Kenya (1-0 à l’aller et 1-0 au retour) mais ils échouent en huitièmes de finale devant Smouha d’Egypte (1-0 à Dolisie puis 0-2 en Egypte). Le club dolisien gagne son match du tour de cadrage face à Warri Wolves du Nigeria (3-0 puis1-3) et se qualifie une fois de plus dans la phase de poules de la C2. Cette fois, les Fauves du Niari ne valident pas leur qualification pour les demi-finales. Ils terminent 3e de leur groupe avec 5 points, derrière le Zamalek et Orlando Pirates. Durant cette phase finale, l’AC Léopards a battu le Zamelek 1-0 puis a concédé deux nuls d’un but partout et de  0-0 face au Club sportif Sfaxien. Il a été battu en aller –retour par Orlando Pirates 0-2 et 0-1  puis par le Zamalek 0-2.

Les Léopards n’ont plus la même flamme depuis 2016

En 2016, les Fauves du Niari sont éliminés dès leur entrée en compétition par les Sud-Africains de Mamelodi Sundowns, en seizièmes de finale de la Ligue des champions (0-2 en Afrique du Sud puis 1-1 à Dolisie). Ils essaient de faire mieux en 2017 en éliminant le club camerounais de  l’UMS de Loum (1-0 à Dolisie puis 1-2 au Cameroun). En huitièmes de finale, les Léopards perdent doublement face à Saint-George d’Éthiopie (0-1 à Dolisie puis 0-2 à Addis Abeba). Ils perdent le match décisif comptant pour  le tour de cadrage face à Mbabane Swallows du Swaziland (1-0 à Dolisie puis 2-4 au Swaziland). L’année prochaine, les Léopards qui  disputeront encore la Ligue des champions tenteront de faire mieux.

James Golden Eloué

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Résoudre : *
15 ⁄ 5 =