Portrait : Prestige MBOUNGOU, futur leader de l’équipe nationale

0
225

Un jeune congolais déchaine les passions extrêmes des férus du football actuellement. Il s’agit de Prestige MBOUNGOU, l’attaquant à peine âgé de 18 ans. Ses bonnes performances suscitent l’intérêt de plusieurs grosses écuries nationales. Il joue avec les Diables Noirs, où il étend toute sa classe sur les terrains du championnat national de Ligue 1.

 

Né le 10 Juillet 2000 à Brazzaville, Prestige MBOUNGOU est deuxième d’une famille de 5 enfants. Fils de Louis MBOUNGOU MOUSSAHOUT, ancien international handballeur qui a évolué à Elecsport et Télésport dans les années 80 et 90.

 

Le jeune Prestige a démarré sa carrière de footballeur très tôt à N’kayi au Mwana-foot puis à Interclub ou il a participé aux championnats interdépartementaux. Cette aventure va se poursuivre à Pointe-Noire au sein du club « Vit ta vie » (3e Division) avant d’atterrir à Brazzaville ou il évoluera tour à tour en amateur dans les clubs « Futur Champions »                      (3e Division) et Flamengo (2e Division).

 

En 2015, au cours d’un match opposant Flamengo au Club Athlétic Renaissance Aiglons (CARA), le jeune MBOUNGOU va taper dans l’œil de Djimbi « Makay »,  capitaine du CARA à l’époque. L’année suivante, il rejoindra la famille des « Noirs et Rouges ». C’est dans ce club qu’il va parfaire son jeu en compagnie de « ses amis » que sont : Alexandre Obambot, Baron Kibamba, Cabwey Kivutuka et Wilfried N’kaya.

 

Au fil des matchs,  il arrive à démontrer des aperçus de ses principales qualités : dribles, passes décisives et vitesse d’exécution. Avec son centre de gravité très bas, sa technique déroutante, ses accélérations et son sens du but, il ne tarde pas à susciter convoitise et admiration. Prestige Mboungou est surnommé par ses fans ‘’Sadio Mané’’. En 2016, Il est appelé en équipe nationale U-17 par Paolo Beretini avec laquelle il a disputé les éliminatoires de la CAN U-20 Gabon 2017. L’année suivante, il participe aux Jeux de la Francophonie à Abidjan.

 

Avec les aiglons, il multiplie les exploits match après match et intègre l’équipe A’ des Diables Rouges pour les éliminatoires du CHAN 2018 sous la houlette de Barthelemy Ngatsono. Rapide, précis, déterminé et altruiste, le néo-international congolais s’adapte facilement dans un groupe ou les ainés plus expérimentés jouent les premiers rôles. C’est lors de la phase finale du CHAN Maroc 2018 que Prestige Mboungou va se révéler au grand jour grâce à une entrée fracassante dès la 12e du match Congo – Cameroun en remplacement de Moise Nkounkou blessé. Il enchaine des brillantes prestations contre le Burkina-Faso, le Gabon et la Libye.

Sa vitesse et sa capacité de dribbles lui permettent de se retrouver rapidement seul devant le but adverse ou sur l’un des côtés pour centrer. Son talent est précieux, surtout pour son équipe. Sa côte est actuellement à son paroxysme.

Au terme d’une campagne africaine surprise et passionnée qui s’est achevé sur une élimination en quart de finale face à la Libye aux tirs aux buts, Mboungou quitte le CARA pour rejoindre les Diables-Noirs.

 

En mars 2018, lors du match amical international, Congo – Guinée Equatoriale, Prestige Mboungou a été convoqué pour la première fois chez les séniors A par Sébastien Migné.

 

Il franchit les étapes de sa carrière les unes après les autres avec une facilité déconcertante.

Au mois d’avril 2018, Prestige Mboungou a séjourné aux Etats-Unis pour effectuer un test à Sounders FC de Seattle en Major League Soccer (Première division américaine). Mais à l’issue du stage, il lui a été proposé de signer avec la réserve  pour éventuellement jouer avec l’équipe première l’année prochaine. Cette proposition n’a pas été du gout de Prestige qui a résolu de rentrer au pays pour poursuivre sa carrière avec les Diables-Noirs.

 

Auteur de  buts et de passes décisives en championnat national ligue 1, il est surtout capable de coup d’éclat qui  écœurent les défenseurs adverses. Depuis lors, tout le monde le voit déjà comme le futur leader de l’équipe nationale.

 

Cette année, Prestige Mboungou alias « Sadio Mané » caresse le rêve de gagner le championnat national et la coupe du Congo sur le plan local puis de disputer l’année prochaine  la CAN U-20 Niger 2019 et la ligue des champions CAF.

 

Par Ben’K-AUBINSON

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Résoudre : *
6 × 8 =