Ligue départementale de football du Kouilou : Jean Ferdinand Mampassi réélu pour un second mandat

0
191

Le président sortant de la Ligue du Kouilou, Jean Ferdinand Mampassi, a été réélu à l’unanimité, le 26 février, dans la salle de mariage de la Mairie de Lumumba, à Pointe-Noire pour un second mandat de 4 ans, lors de l’assemblée générale élective organisée par la Fédération congolaise de football (Fécofoot) après celle avortée le 14 février.

 Jean Ferdinand Mampassi a été réélu avec un bureau de neuf membres pour un nouveau mandat de 4 ans. Après sa réélection, il a remercié les électeurs qui lui ont renouvelé leur confiance en le votant pour un second mandat, ainsi que le président de la Fécofoot pour avoir compris l’intérêt de reprogrammer dans un bref délai cette assemblée après l’échec du 14 février.

En rappelle, l’assemblée générale élective de la Ligue de Kouilou était tenue, le 14 février, conformément au calendrier de restructuration des ligues élaboré par la Fécofoot, mais à la suite d’un malentendu intervenu dans la salle de conférence du complexe sportif de la ville océane, après l’ouverture des travaux entre le président de la commission électorale et deux des trois candidats à la présidence de ladite ligue, celle-ci était annulée.

Cependant, vu l’importance de la Ligue du Kouilou au niveau du football congolais, la Fécofoot a jugé nécessaire de reprogrammer cette assemblée le 26 février. En effet, sur trois candidats inscrits au départ, deux étaient restés en lice, à savoir le président sortant, Jean Ferdinand Mampassi, et Jean-Patrick Boulingui (absent de la salle avec ses membres) après le retrait de Pascal Loemba. C’est ainsi qu’en départageant les deux candidats, les douze électeurs présents dans la salle ont porté à l’unanimité leur choix sur le président sortant. L’assemblée générale a été présidée par le premier vice-président de la commission électorale devant un huissier de justice, maître Éric Balou et les représentants de la Fécofoot, Jean Paul Fouani et Guy Blaise Mayolas.

Le président réélu qui a désormais de nouvelles responsabilité notamment de gérer non seulement le football senior mais aussi le football des jeunes et des dames a, par la suite, présenté son chemin de fer. « Ma feuille de route est très lourde mais, en résumé, nous allons commencer à redresser le football des jeunes parce que les jeunes encadreurs des équipes de cette catégorie ont perdu l’espoir. Alors s’ils se sentent abandonnés, nous n’aurons plus les bons joueurs. Donc, nous pensons les remonter, en repartant à zéro, c’est-à-dire refaire la qualification des jeunes et les orienter de façon que quel que soit l’âge du joueur qu’il ait un document juridique qui va l’approuver. Et si un joueur passe tant d’années sans être utilisé, le club formateur le perd. Ceci pour nous permettre de conserver les joueurs », a-t-il indiqué.

Concernant le football féminin, il promet se battre pour avoir une quatrième équipe dame au Kouilou sinon fortifier les trois équipes existantes pour ne pas  les perdre. Quant au football senior homme, la ligue entend poursuivre le travail qu’elle a commencé au premier mandat car, selon lui, il n’y a pas assez de problème dans cette catégorie sauf le respect des textes juridiques.

Jean Ferdinand Mampassi a ajouté que la rigueur restera de mise pour toutes les équipes de la ligue départementale qui ne verseront pas leur droit d’engagement lesquels seront d’ailleurs revus à la baisse a promis le président réélu. Faisant le bilan du mandat passé, Jean Ferdinand Mampassi a reconnu les faiblesses constatées et souhaite les corriger. « Le mandat de 4 ans passé était un mandat où nous étions obligés de cafouiller dans la gestion parce qu’on avait des membres imposés. Mais, maintenant que nous avons fait notre propre choix, nous allons faire mieux », a-t-il dit.

En outre, répondant à la question des journalistes sur la reprise des activités dans le département, le président réélu a informé que le championnat départemental débute dans un mois. Mais il sera précédé par les éliminatoires de la Coupe de la ville qui sont prévues dans deux semaines et qui serviront de mise en jambe. Clôturant les travaux, le représentant du directeur départemental des Sports et de l’Éducation physique a félicité les nouveaux élus et le climat qui a prévalu le long des travaux. Il a souhaité que les décisions prises et les choix opérés soient bénéfiques pour le devenir du football congolais.

Charlem Léa Legnoki

Légendes et crédits photo :

Photo 1 : Jean Ferdinand Mampassi, président réélu de la Ligue du Kouilou « crédit photo adiac » Photo 2 : Les membres de la Fécofoot et le représentant du directeur départemenatl des Sports félicitant les membres élus de la ligue « adiac »

Notification:

Non

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Résoudre : *
26 + 16 =