Ligue africaine des champions : L’Etoile du Congo n’a pas brillé au- dessus de Sétif

0
145

L’Etoile du Congo a été tenue en échec, le 13 mars, au stade Alphonse-Massamba-Débat 1-1 par l’Entente sportive de Sétif en match aller des seizièmes de finale de la Ligue africaine des champions.  Le but concédé à domicile, donne un léger avantage aux Algériens dans l’optique du match retour.

L’Etoile du Congo n’ a visiblement pas simplifié son équation avant le match retour.  Les Stelliens ont pu arracher un match nul grâce à un penalty transformé à la 86e minute par l’entremise de Kalonji Dharles Mondia. Il répond en effet à Djahnit Akram. Le buteur de l’ES Sétif a profité d’une erreur défensive pour   fusiller à bout portant Lutunu Dulé à la 63e minute.

Le gardien de l’Etoile du Congo s’est ensuite employé à deux reprises pour maintenir son équipe en vie notamment sur des frappes de  Saadi Ismail à la 80e  et d’Amokrane Abdellakim à la 84e minute juste avant le penalty provoqué par Issambet.

Dagoulou Koziade a  manqué lui aussi de réussite lorsqu’il a  retardé l’ouverture du score à la 37e minute.  Il a pivoté entre deux défenseurs de l’Etoile du Congo puis s’est présenté seul devant Lutunu. Il choisit de frapper en force mais son ballon passe au-dessus de la barre. Côté Stelliens, les actions franches se faisaient rares mais  la belle reprise de Jaures Ngombé qui a effleuré la barre transversale  à la 80e minute après une remise de Saira Issambet, prouvait bien que l’Etoile du Congo pouvait faire mieux.

L’Etoile du Congo doit vite oublier le match aller pour se concentrer sur la manche décisive prévue le samedi prochain à Sétif.  En terre algérienne, les poulains de Barthélémy Ngatsono n’auront pas le choix. Il faut gagner ou sinon faire un nul de plus d’un but pour se voir ouvrir les portes des huitièmes de finale.

«  On n’a pas pu gagner. Au moins on s’est contenté d’un match nul.  Ce qui est sûr, c’est que ces genres de  matches se jouent  sur deux phases. Nous avons fini la phase aller mais il va falloir se préparer en conséquence pour le match retour… C’est dommage que nous prenions un but sur une petite erreur défensive. Je crois que rien n’est perdu. Il va falloir travailler davantage pour aller arracher la qualification en terre algérienne.  Ils sont venus faire un but partout chez nous. Rien n’empêche que nous allions chez eux après une ultime préparation pour renverser la vapeur », a déclaré l’entraîneur stellien.

Alain Geiger  de l’ES Sétif, s’attend à rencontrer une équipe de l’Etoile du Congo revancharde.  «  Nous étions venus pour gagner. D’abord, il fallait s’adapter au climat. Ce n’était pas assez simple pour nous parce qu’on a la neige à Sétif. C’est un bon résultat. On aurait pu marquer plus de but. On a laissé le ballon volontairement à l’Etoile du Congo. Nous avions fait le match qu’on devrait faire ici. Nous ne sommes pas mécontent du résultat mais on méritait de gagner . Il y a une moitié du parcours qui a été fait. Pour se qualifier, il faut faire deux matches pleins. C’est à nous de faire un autre match plein pour se qualifier sur la deuxième partie. Il faut travailler sérieusement et mettre la grosse pression chez nous à domicile pour marquer des buts. »

Les Fauves du Niari condamnés à l’exploit à Dolisie

L’AC Léopards de Dolisie, l’autre représentant congolais en Ligue des champions s’est incliné 0-2 à Pretoria face à Mamelodi Sundowns. Les Fauves du Niari ont concédé deux buts en l’espace de deux minutes. Keegan Dolly a ouvert le score à  la 44e minute, juste avant la mi-temps. Leonardo Castro l’a imité deux minutes après.  Les Sud-africains ont d’ailleurs raté un penalty  dans les derniers instants du match.  Elenga a valablement remplacé, Hervé Lomboto, le gardien de l’AC Léopards expulsé en  privant Mamelodi Sundowns d’un troisième but

L’AC Léopards doit s’imposer 3-0 pour se qualifier pour le prochain tour. Ils avaient par le passé accompli cet exploit  du même genre en 2013 face à Kano Pillars à cette même étape de la compétition. Battu à Kano 1-4, l’AC Léopards avait renversé la vapeur à Dolisie 3-0. C’est pour dire que la tâche s’annonce difficile pour les représentants congolais mais pas impossible.

James Golden Eloué

Légendes et crédits photo :

la joie de kalonji après le penalty transformé (photo Adiac)

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Résoudre : *
18 ⁄ 6 =