LE BALLON D’OR : HISTOIRE, PALMARES ET STATISTIQUES

0
246

Le Ballon d’or est une récompense attribuée au meilleur joueur de football de l’année.

Créé en 1956 par le magazine France Football, ce titre est, à l’origine, attribué au meilleur joueur disposant d’une nationalité européenne évoluant dans un championnat européen. De 1995 à 2006, le « Ballon d’or » est attribué au meilleur joueur évoluant dans un championnat européen sans distinction de nationalité. Depuis 2007, il récompense le meilleur joueur au monde, c’est-à-dire sans distinction de championnat ni de nationalité.

Appelé « Ballon d’or France Football » à sa création, le trophée est alors attribué par un jury international composé de journalistes spécialisés. En juillet 2010, il fusionne avec le titre de Meilleur footballeur de l’année FIFA pour devenir le « FIFA Ballon d’Or », attribué par des capitaines de sélections nationales, des sélectionneurs et des journalistes. En septembre 2016, France Football et la FIFA décident d’arrêter leur partenariat pour l’attribution du Ballon d’or, celui-ci revient donc à son créateur historique. Les votes ne seront attribués que par des journalistes internationaux.

Cristiano Ronaldo et Lionel Messi sont les joueurs les plus titrés après la création du Ballon d’or (5 trophées pour Cristiano Ronaldo et 5 pour Lionel Messi).

Historique

Cette récompense est créée en 1956 par le magazine France Football, sous l’impulsion de ses journalistes Gabriel Hanot, Jacques Ferran, Jacques Goddet et Jacques de Ryswick.

À l’origine, le prix est réservé aux joueurs européens. En 1995, le mode d’éligibilité est modifié, permettant à tout footballeur jouant dans un club européen d’obtenir ce trophée tant convoité, à l’image du Libérien George Weah devenu Ballon d’or la même année. En 2007, l’ouverture devient totale : à partir de cette date, le Ballon d’or récompense le meilleur joueur du monde, quelle que soit sa nationalité et quel que soit le club au sein duquel il évolue, même si ce dernier n’est pas européen.

Attribution

Jusqu’en 2009, le classement est établi en fonction du vote d’un panel international de journalistes.

Lors de la création du « FIFA Ballon d’or », à la suite d’un accord signé entre Amaury Sport Organisation et la FIFA, le nouveau système de notation prévoit un classement établi en fonction du vote des 208 sélectionneurs des pays membres de la FIFA, des 208 capitaines des sélections ainsi que d’un panel de 208 journalistes représentant les pays qui composent la FIFA. Ces membres du jury nomment trois joueurs (parmi une liste de vingt-trois prédéfinie) par ordre décroissant ; le premier reçoit 5 points, le deuxième 3 points et le troisième 1 point. Le trophée est attribué au joueur ayant recueilli le plus de points.

En 2014, un Ballon d’or d’honneur a été attribué à Pélé, lui qui n’avait pas pu être honoré en son temps.

Evolution récente

À la suite en 2016 de la fin du partenariat entre France Football et la FIFA, les nouvelles règles sont les suivantes : le vote est établi par un panel de journalistes internationaux. Le vote sera déterminé à partir d’une liste de trente joueurs, contre vingt-trois lors des précédentes éditions. L’étape intermédiaire pour annoncer le nom des trois finalistes est supprimée. Le vainqueur et le classement complet seront dévoilés avant la fin de l’année civile.

En 2018, France Football crée le Ballon d’or féminin et le Trophée Kopa, du nom de Raymond Kopa. Le premier récompense la meilleure joueuse de l’année civile écoulée et est attribué par un panel de journalistes internationaux spécialisés dans le football féminin votant parmi une liste de 20 nominées, alors que le second sacre le meilleur joueur de moins de 21 ans de l’année civile écoulée et est décerné par les anciens lauréats du Ballon d’or qui choisissent parmi 10 nominés.

Trophée

Le trophée du Ballon d’or est conçu à Paris par le bijoutier français Mellerio dits Meller, et sa valeur est estimée à 13 000 €.

Depuis 1956, le Ballon d’or n’a connu que deux designs. Le trophée d’origine était gravé par deux petites lignes sur chaque hexagone du ballon mais Adidas voulut intenter un procès à France Football pour plagiat. En 2003, le magazine fut dans l’obligation de redessiner le trophée sans ces petites lignes.

Palmarès du Ballon d’Or depuis 1956

2018 : Luka Modric (Réal Madrid, Croate)

2017 : Cristiano Ronaldo (Réal Madrid, Portugais)

2016 : Cristiano Ronaldo (Réal Madrid, Portugais)

2015 : Lionel Messi (FC Barcelone, Argentin)

2014 : Cristiano Ronaldo (Réal Madrid, Portugais)

2013 : Cristiano Ronaldo (Réal Madrid, Portugais)

2012 : Lionel Messi (FC Barcelone, Argentin)

2011 : Lionel Messi (FC Barcelone, Argentin)

2010 : Lionel Messi (FC Barcelone, Argentin)

2009 : Lionel Messi (FC Barcelone, Argentin)

2008 : Cristiano Ronaldo (Réal Madrid, Portugais)

2007 : Kaka (Milan AC, Brésilien)

2006 : Fabio Canavaro (Réal Madrid, Italien)

2005 : Ronaldinho (FC Barcelone, Brésilien)

2004 : Andrey Shevchenko (Milan AC, Ukrainien)

2003 : Pavhel Nedved (Juventus, Tchèque)

2002 : Ronaldo (Réal Madrid, Brésilien)

2001 : Michael Owen (Liverpool, Anglais)

2000 : Luis Figo (Réal Madrid, Portugais)

1999 : Rivaldo (FC Barcelone, Brésilien)

1998 : Zinedine Zidane (Juventus, Français)

1997 : Ronaldo (Inter Milan, Brésilien)

1996 : Mathias Sammer (Borussia Dortmund, Allemand)

1995 : Georges Weah (Milan AC, Libérien)

1994 : Hristo Stoitchkov (FC Barcelone, Bulgare)

1993 : Roberto Baggio (Juventus, Italien)

1992 : Marco Van Basten (Milan AC, Hollandais)

1991 : Jean Pierre Papin (Olympique de Marseille, Français)

1990 : Lothar Mattaus (Inter Milan, Allemand)

1989 : Marco Van Basten (Milan AC, Hollandais)

1988 : Marco Van Basten (Milan AC, Hollandais)

1987 : Ruud Gullit (Milan AC, Hollandais)

1986 : Igor Belanov (Dynamo Kiev, Soviétique)

1985 : Michel Platini (Juventus, Français)

1984 : Michel Platini (Juventus, Français)

1983 : Michel Platini (Juventus, Français)

1982 : Paolo Rossi (Juventus

1981 : Karl-Heinz Rummenigge (Bayern Munich, Allemand)

1980 : Karl-Heinz Rummenigge (Bayern Munich, Allemand)

1979 : Kevin Keegan (Hambourg, Anglais)

1978 : Kevin Keegan (Hambourg, Anglais)

1977 : Allan Simonsen (Borussia Mönchengladbach, Danois)

1976 : Franz Beckenbauer (Bayern Munich, Allemand)

1975 : Oleg Blokhin (Dynamo Kiev, Soviétique)

1974 : Johan Cruyff (Ajax, Hollandais)

1973 : Johan Cruyff (Ajax, Hollandais)

1972 : Franz Beckenbauer (Bayern Munich, Allemand)

1971 : Johan Cruyff (Ajax, Hollandais)

1970 : Gerd Muller (Bayern Munich, Allemand)

1969 : Gianni Rivera (Milan AC, Italien)

1968 : George Best, Manchester United, Nord-irlandais)

1967 : Flórián Albert (Ferencváros, Hongrois)

1966 : Bobby Charlton (Manchester United, Anglais)

1965 : Eusebio (Benfica, Portugais)

1964 : Denis Law (Manchester United, Anglais)

1963 : Lev Yashin (Dynamo Moscou, Soviétique)

1962 : Josef Masopust (Dukla Prague, Tchécoslovaque)

1961 : Omar Sivori (Juventus, Italien)

1960 : Luis Suarez (FC Barcelone, Espagnol)

1959 : Alfredo Di Stefano (Réal Madrid, Espagnol)

1958 : Raymond Kopa (Réal Madrid, Français)

1957 : Alfredo Di Stefano (Réal Madrid, Espagnol)

1956 : Stanley Matthews (Blackpool, Anglais)

Photo: Lionel MESSI, quintuple vainqueur du ballon d’Or

Records du ballon d’Or

Ballons d’or consécutifs

  • 4 Ballons d’or consécutifs : Lionel Messi
  • 3 Ballons d’or consécutifs : Michel Platini
  • 2 Ballons d’or consécutifs : Cristiano Ronaldo (× 2), Johan Cruyff, Kevin Keegan, Karl-Heinz Rummenigge et Marco Van Basten

Nombre de podiums

  • 11 podiums : Lionel Messi et Cristiano Ronaldo
  • 5 podiums : Franz Beckenbauer et Michel Platini
  • 4 podiums : Johan Cruyff, Ronaldo, Gerd Muller, Raymond Kopa et Luis Suarez
  • 3 podiums : Eusébio, Boby Charlton, Xavi, Andrey Shevchenco, Alfredo di Stéfano, Kevin Keegan, Karl-Heinz Rummenigge ; Bernd Schuster, Marco Van Basten, et Zinedine Zidane.

Âge des Ballons d’or

  • Le plus jeune élu : 21 ans, Ronaldo en 1997 et Michael Owen en 2001
  • Le plus vieil élu : 41 ans, Stanley Matthews en 1956
  • Le plus jeune joueur présent sur le podium : 20 ans, Eusébio en 1962, Ronaldo en 1996 et Lionel Messi en 2007.

 

Autres records

  • L’Allemagne (en 1972 et 1981) et les Pays-Bas (en 1988) sont les seuls pays à avoir réussi à placer trois de leurs joueurs sur le podium la même année.
  • L’AC Milan (en 1988 et en 1989) et le FC Barcelone (en 2010) sont les seuls clubs à avoir placé trois de leurs joueurs sur le podium la même année.
  • Le FC Barcelone est le seul club à avoir placé au moins un de ses joueurs sur le podium durant onze éditions consécutives (entre 2007 et 2017).

 

Par Ben’K-AUBINSON

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Résoudre : *
24 − 14 =