INTERVIEW EXCLUSIVE D’ALEXANDRE OBAMBOT

0
319

Alexandre Obambot, un nom dont se souviennent encore les férus du football congolais pour avoir défrayer la chronique il y a quelques années lors de son transfert au FC Nantes. Aujourd’hui, il évolue en France en National 2 au club St Pryvé. Dans cette interview qu’il a accordé à la rédaction de Congo Sport, Alex parle de son apprentissage et du réel fossé existant entre le football amateur du Congo et le monde professionnel dans lequel il baigne en France.

BONJOUR ALEX ! IL Y A QUELQUES ANNEES, TU FAISAIS LA FIERTE DE LA JEUNESSE CONGOLAISE AVEC TON TRANSFERT AVEC NANTES. QUE S’EST-IL PASSE ?

Il s’est passé une bonne expérience d’apprentissage dans le monde professionnel. Je suis passé du rêve à la réalité. De l’amusement aux choses sérieuses et concrètes. Il y a un grand écart, un vrai fossé entre le football congolais amateur et les exigences du football européen moderne et professionnel. J’ai appris les exigences du haut niveau : la rigueur diététique des repas, la préparation physique et l’entretien régulier du poids, l’extrême concentration.

OU EVOLUES-TU ACTUELLEMENT ? COMMENT A ETE TA SAISON JUSTE AVANT LE DEBUT DU CONFINEMENT POUR CAUSE DE COVID-19 ?

J’évolue avec St Pryvé en National 2. Cette année, on a eu des brillantes prestations avec les équipes réserves de ligue 1. Nous avons réussi un bon parcours en coupe de France avec Toulouse qu’on a éliminé. Nous avons aussi joué contre Monaco.

Je fais parti régulièrement du onze de départ à différents postes de défense centrale ou comme milieu défensif. J’ai réussi des grands matchs références face à des grands comme Benyeder ou Dossevi.

 

PEUX-TU NOUS DIRE QUAND TU AS DEBUTE TA CARRIERE ET PAR QUELS CLUBS ES-TU PASSE ?

J’ai commencé avec le Centre de Formation Futur Champion d’Emmanuel Mayanda (Yaoundé 72) puis je suis parti à Red Stars en championnat de la ligue départementale de Brazzaville. Il y a eu le passage à l’AS Cheminots de Pointe-Noire et au Club Athlétique Renaissance Aiglon (CARA) en Ligue 1 nationale.

QUELS CLUBS T’ONT MARQUE DANS TON PARCOURS ? ET POURQUOI ?

Chacun des clubs m’a marqué car ce sont des étapes différentes. Avec Red Stars c’était l’apprentissage des bases du football en équipe et la découverte de la compétition. Avec l’AS Cheminots c’était la découverte de l’élite avec ses exigences, notamment la pression des supporters. Avec CARA j’ai atteint une certaine maturité et j’ai découvert que j’avais les moyens d’aller loin.

A Nantes, j’ai découvert le monde professionnel. A Jurmala en Lettonie, c’était le grand bain dans la vie professionnelle et avec St Pryvé, je poursuis mon aventure vers les sommets de la performance.

A TON POSTE DE PREDILECTION, QUELS SONT TES MODELES ?

Patrick Vieira et Claude Makélélé. Deux joueurs au potentiel inestimable avec un grand engament dans le jeu et une vraie présence sur le terrain.

NE REGRETTES-TU PAS D’ETRE SORTI DU PAYS TRES TOT ?

Bien au contraire, je suis sorti au meilleur moment pour avoir le temps d’apprendre les exigences du monde des professionnels. Et comme je suis encore jeune, il me reste encore du temps pour une longue et riche carrière.

 PARLE -NOUS DE TON PARCOURS DEPUIS QUE TU AS QUITE LE PAYS ?

J’ai joué à Nantes pendant 2 ans avant de partir pour la Lettonie au Spartak Jurmala (9 mois).

 AVEC KIVUTUKA ET KIBAMBA, VOUS AVEZ JOUE DANS PLUSIEURS CLUBS. QUELS SOUVENIRS GARDES-TU D’EUX ?

Ce sont des frères d’armes. On a tout connu ensemble. La formation à Red Stars, l’aventure des grands à l’AS Cheminots et le grand bain au CARA. Je n’oublie pas la sélection. On a beaucoup de souvenirs ensemble. Mais rêve est d’envisager l’avenir ensemble chez les Diables Rouges Séniors.

 

AUJOURD’HUI TU ES DANS L’OMBRE EN EUROPE. COMMENT COMPTES-TU REVENIR EN SELECTION ?

(Rire…) L’ombre ? Pas du tout ! C’est votre avis. Au Congo on a l’impression qu’un bon joueur du championnat national peut facilement s’imposer dans un grand club d’Europe. Quand on arrive en Europe, il faut d’abord s’adapter avant de briller. Il n’y a pas un seul joueur congolais qui a pu passer du Congo en Europe en gardant le même rythme. Généralement il y a une petite cassure parce que les réalités ne sont pas les mêmes. Il ya beaucoup de choses à faire en Afrique pour améliorer les conditions de travail et professionnaliser le football pour s’arrimer à la modernité. Je travaille actuellement paour avancer vers l’excellence sachant d’où je viens. Il est vrai que mon club St Pryvé est en National 2 mais sur le plan du jeu et de la technique, il n’y arien avoir avec un club de Ligue 1 congolaise.

TON DERNIER MOT

Que Allah nous garde en bonne santé et nous permette d’avancer. A bientôt ! inchallah !

 

Propos recueillis par Ben’K AUBINSON

 

FICHE DU JOUEUR

Nom : OBAMBOT

Prénom : Alexandre

Né le : 14 février 1999

Poste : Milieu et défenseur central

Taille : 1,80m

Poids : 73 Kg

Clubs successifs :

  • Centre de Formation Futur Champion
  • Red Stars (Ligue Départementale de Brazzaville)
  • AS Cheminots (Ligue 1, Congo)
  • CARA (Ligue 1, Congo)
  • FC Nantes (France)
  • Spartak Jurmala (Lettonie)
  • St Pryvé (National 2, France)

 

© Mai 2020, Congo Sport

Agence de communication numérique et d’événementiel, spécialisée dans l’actualité et les archives du sport congolais.

Médias Congo Sport

Facebook : Congo Sport

Chaine YouTube : Congo Sport TV

Journal : Congo Sport MAG

Site web : www.brazzafoot.com

Contacts :

WhatsApp : 05 350 44 86

Appels et SMS : 06 665 84 51

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
24 + 19 =