ÉLIMINATOIRES CAN 2015 : UN MATCH NUL PORTEUR D’ESPOIR POUR LE CONGO

0
147

Encore un peu de patience et l’on saura si les Diables-Rouges du Congo figureront sur la liste des quinze sélections nationales qui rejoindront le Maroc (?) en phase finale de la CAN 2015. Les Diables-Rouges semblent, toutefois, bien partis sur la route du Maroc. En effet, à Polokwané où se jouait, en partie, leur avenir, ils ont fait un match courageux, mercredi 15 octobre 2014, partageant équitablement les points avec l’Afrique du Sud (0-0), à l’issue d’un match assez disputé et ouvert.

Pendant que le Nigeria étrillait le Soudan (3-1). Ces matchs comptent pour la quatrième journée des éliminatoires, synonyme de première journée de la phase retour.
Aussi, le classement provisoire place-t-il toujours l’Afrique du Sud (8 points, +5) en tête, suivie du Congo (7 points, +1). Mais, les deux pays sentent, désormais, le souffle du Nigeria (4 points) revenir dans leur dos, après sa victoire sur le Soudan. Il est à trois longueurs du Congo, à quatre, de l’Afrique du Sud. D’ailleurs, aucune équipe n’a encore assuré sa qualification. Même le Soudan est, lui, aussi toujours en course, s’il remporte ses deux dernières rencontres.
On verra un peu plus clair, les 14 ou 15 novembre prochain. Le Congo et le Nigeria sont appelés à en découdre, à Pointe-Noire, tout comme l’Afrique du Sud et le Soudan, à Polokwané.
Cela étant, certains ne vendaient pas cher la peau des Diables-Rouges, tant l’Afrique du Sud voulait tout prendre. Elle en avait, semble-t-il, les moyens. Seulement voilà: sur le terrain, les choses  se sont avérées plus compliquées que prévu. Quelques actions fort mouvementées ont meublé la deuxième période, surtout. Mais, aucune, malheureusement, n’a pu modifier son cours, celles qui se sont conclu par un but, de part et d’autre, ayant été entachées de position de hors-jeu.

Finalement, les Diables-Rouges du Congo sont en train de se forger leur petite réputation, au fur et à mesure qu’avancent les éliminatoires. Ils étaient tout au départ, sauf des adversaires redoutés. Ils paraissaient devoir n’être que de vulgaires «bourrins» dans un groupe A où le Nigeria, surtout, l’Afrique du Sud et le Soudan se partageaient la vedette. Or, voilà que les «bourrins» prennent des ailes, gambadent, allègrement, sur les pelouses, au point de menacer, sérieusement, l’assurance des Nigérians, notamment.
Cependant, la lutte pour l’une des deux places qualificatives promet d’être indécise, notamment entre le Congo et le  Nigeria. L’espoir est revenu, côté congolais, mais le plus dur reste à faire. Il faut vaincre le Nigeria, le 14 novembre. Ainsi, Maroc 2015 ne sera plus un mirage pour les Diables-Rouges. Il y a un mois pour s’y préparer.

Guy-Saturnin  MAHOUNGOU

 

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Résoudre : *
30 + 8 =