ÉLIMINATOIRES CAN 2015: LES DIABLES ROUGES CRÈVENT L’ÉCRAN A CALABAR

0
181

En match aller de la première journée de la phase de poules des éliminatoires de la CAN-Maroc 2015, les Diables-Rouges du Congo sont allés mettre à genoux le Nigeria, champion d’Afrique en titre et huitième finaliste de la récente Coupe du monde-Brésil 2014, samedi 6 septembre 2014, à Calabar. Donc, au Nigeria. Score final: 3 buts à 2. Cette victoire,  les Diables-Rouges la doivent, surtout, à un Thiévy Bifouma  étincelant.

Vous avez bien vu, écouté et compté: 3 buts à 2, en faveur des Diables-Rouges. Soulagement! Décrispation générale dans les milieux sportifs congolais. Mais, certains n’en croient pas encore leurs oreilles, parce que l’exploit dépasse l’entendement. C’est la première défaite du Nigeria, à domicile, en match officiel, depuis 1981.
On le voit, les Diables-Rouges ont déjoué les pronostics les plus pessimistes. Ils ont brillé d’un éclat particulier dans ce duel d’entrée de compétition avec le Nigeria. Ils ont réalisé l’exploit dont tout le monde parle. Avec la manière, en plus. Et ils ont mis fin, on l’espère, à cette sorte de complexe qui avait, semble-t-il, embrassé le football nigérian vis-à-vis de celui du Congo.
Prince  Oniangué (16e)  et Thiévy Bifouma (40e et 54e, sur penalty)  sont les artisans des  buts congolais. Ce ne sont pas les seuls buts de cette partie on ne peut plus colorée, les Nigérians  ayant ouvert le score, dès la 13ème minute, par Efe Ambrose, le défenseur de Celtic de Glasgow, de la tête, avec l’aide du portier congolais Massa, coupable d’une légère faute de main. Ils ont réduit le score, en fin de partie, par Salami (89e), mais c’était trop tard, pour espérer revenir au score.
Les Nigérians n’ont, finalement, trouvé absolument rien à redire. Les buts congolais étaient limpides, et la parade de leur portier, Austin Ejidé, dérisoire. On en  parle encore dans les rues de Calabar, d’Abuja, de Lagos, d’Enugu, etc.
Et grâce à leur splendide victoire à l’extérieur, les Diables-Rouges ont toutes les raisons d’extérioriser leur joie, de pavoiser et d’envisager la suite des éliminatoires de la CAN-Maroc 2015  sous des couleurs gaies. Ils sont deuxièmes du groupe A, derrière l’Afrique du Sud qui est allé écraser (3-0) le Soudan, à Ondurman. Et on  ne leur pardonnera pas de perdre le gain de cette entreprise qu’ils ont, si heureusement, lancée. Il est vrai qu’ils n’ont, peut-être, pas encore annoncé leur qualification au tournoi final. Ce n’est pas aussi la fin de campagne africaine du Nigeria et du Soudan, les deux battus de la 1ère journée, dans le groupe A.

Guy-Saturnin MAHOUNGOU

Congo: Chancel Massa; Francis Nganga, Borhis Moubhio, Sagesse Babelé, Dimitri Bissiki-Magnokelé; Bouka-Moutou (puis Boukama-Kaya, 75e), Prince Oniangué, Césaire Gandzé, Fodé Doré (puis Ladislas Douniama, 90e); Franci Litsingi, Thievy Bifouma. Entr.: Claude Le Roy.
Nigeria: Austin Ejide; Efe Ambrose, Echiéjilé, Omeruo, Oboabona; Onazi, Musa, Odunlami (puis Salami, 74e), Uche Nwofor (puis Emeniké, 50e), Mikel Obi Azeez (puis Igiebor, 50e). Entr.: Stephen Keshi.

 

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Résoudre : *
6 ⁄ 1 =