ÉLIMINATOIRES CAN 2015 : LE CONGO S’IMPOSE DEVANT LE SOUDAN (2-0)

0
225

Mercredi 10 septembre 2014. Complexe sportif de Pointe-Noire. En signant, aux dépens du Soudan, l’unique succès enregistré dans le groupe A des éliminatoires de la CAN-Maroc 2015, les Diables-Rouges du Congo ont, incontestablement, réussi la bonne affaire dudit groupe. Ils se retrouvent en tête, à l’issue de la deuxième journée, alors que Sud-Africains et Nigérians ont fait jeu égal (0-0).

Ainsi, les Diables-Rouges ont fait le plein des points possibles, quatre jours après avoir humilié le Nigeria sur ses terres. Ils précèdent, désormais, l’Afrique du Sud de deux longueurs. C’est une remarquable performance qu’ont réussie les poulains de Claude Le Roy, en l’emportant par 2 à 0.  Deux buts d’une insolence ancestrale, sortis de «Tchikobo» de Mvou-Mvou et qui, comme des obus, ont éclaté sur la pelouse. Et l’hystérie collective s’est emparée du nombreux public, venu de tous les quartiers et arrondissements de Pointe-Noire. Il y avait autant de monde dans l’enceinte du stade qu’à l’extérieur, presque, le match n’étant pas retransmis en direct à la télévision. C’est, sans doute, la plus forte affluence enregistrée depuis un certain Congo-Burkina Faso, en 2013, lors des éliminatoires de la Coupe du monde-Brésil 2014.
L’euphorie a été grande autour des Diables-Rouges, à la fin de la partie. Des spectateurs, fous de joie, ont escaladé le grillage de protection, pour se retrouver sur la pelouse. Ce qui va engendrer, sans nul doute, à la Fécofoot, une amende, la force publique étant incapable d’endiguer leur euphorie.

Le film du match
On joue à peine la 4ème minute, quand l’arbitre libyen, Mohamed Ragab Omar, surplombé de ses compatriotes assistants, Foaad Mohammed El Maghrabi et Attia Amsaad, siffle un corner obtenu par les Diables-Rouges. Tiré par Thievy Bifouma, le ballon survole les défenseurs soudanais et tombe sur la tête de Fodé Doré, ayant sauté extraordinairement en extension. Il ne laisse aucune chance au portier soudanais, El Moiz Mahgoub. Pour tout dire, il le cloue sur la ligne de but. Congo: 1-Soudan: 0.
A partir de cet instant, Prince Oniangué et ses partenaires développent, par moments, un jeu agréable, mais ils manquent de percussion, contrairement au match de Calabar. Les Soudanais ripostent par des contre-attaques, malheureusement infructueuses. Les joueurs sont renvoyés aux vestiaires sur le score de 1-0.
Après les citrons, la partie semble indécise, avant de réveiller le public, alors que, entre-temps, les Soudanais ont fait bien circuler le ballon et tenté d’inquiéter le portier congolais Chancel Massa. Mais, elle se transforme en gâchis. Côté congolais, quatre contres bien élaborés font danser le public, pour rien. Cependant, à la 90ème minute (+3), les Soudanais rêvent, debout. Ils ne comprennent pas ce qui leur arrive, car un ballon de coup franc, envoyé par Ladislas Douniama, atterrit sur Prince Oniangué. De la tête, il explose, à son tour. Le public se lève, pour ovationner et le but et le buteur. Congo: 2-Soudan: 0. Fin des haricots.
Avec 6 points dans leur gibecière, 5 buts marqués contre 2 encaissés, les Diables-Rouges ont pris une option sérieuse sur la qualification. Prochaines sorties, les 10 et 15 octobre 2014, à Pointe-Noire, d’abord, à Jobourg, ensuite, contre l’Afrique du Sud.

Guy-Saturnin MAHOUNGOU et Equateur Denis  NGUIMBI

Congo bat Soudan (2-0). Buts: Fodé Doré (3e) et Prince Oniangué (87e). Spectateurs: environ 20.000.
Congo: Chancel Massa; Francis Nganga, Sagesse Babelé, Borhis Moubhio, Dimitri Bissiki Magnokélé; Prince Oniangué, Arnold Bouka-Moutou (puis Boukama-Kaya, 46e), Césaire Gandzé, Franci Litsingui; Fodé Doré (puis Delvin Ndinga, 81e), Thievy Bifouma (puis Ladislas Douniama, 80e). Entr. : Claude Le Roy.
Soudan: Elmoz Mahgoub; Ali Gafar, Ali El Rayah, Faris Abdalla, Al Eldin Youssif; Agab Ramadan, Nasr Eldine Omer, Amir Ramal; Nazar Hamed, Bakri Abdel Gadir, Ragi Abdalate.

 

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Résoudre : *
28 + 20 =