Coupe du Congo de football : les Léopards détrônent les Diables noirs

0
142

Les Fauves du Niari ont ajouté un nouveau titre à leur palmarès en remportant devant le chef de l’État la Coupe nationale

L’Athlétic club Léopards de Dolisie s’est imposé dans le nouveau stade de Djambala 1-0 devant la formation des Diables noirs avant de reconquérir le titre perdu en 2012 à Kinkala.

Les Fauves du Niari ont atteint leur premier objectif de la saison. Les dirigeants de l’AC Léopards, dont le club est  engagé dans trois tableaux, ne cachaient pas à la presse l’ambition de voir le  club réaliser cette saison son tout premier doublé de son histoire, c’est-à-dire gagner à la fois la coupe du Congo et le Championnat national puis bousculer la hiérarchie en Ligue africaine des champions.

L’actuel premier du Championnat national est en bonne voie pour toucher à son but. La finale gagnée le 14 août 1-0 face aux  Diablotins a visiblement  stimulé la détermination des joueurs face aux défis qui se présentent à eux. Les Fauves du Niari ont en effet l’obligation de s’imposer le 17 août à Dolisie face au National Al Ahly d’Égypte, dans un match comptant pour la troisième journée de la Ligue africaine des champions en vue de garder sa position actuelle.  La contre-performance face aux Diables noirs devrait faire douter le club dolisien à deux jours de l’événement. « Il va falloir chercher cette victoire pour essayer de mieux se placer en ce qui concerne le décompte final. Notre objectif est d’atteindre les demi-finales », a déclaré Cyril Ndonga, l’un des entraîneurs de l’AC Léopards.

L’AC Léopards de Dolisie s’en est bien sorti grâce au but inscrit à la 56e minute par Junior Makiessé. Le centre d’Ulrich Nzamba aidé par la mauvaise lecture du gardien des Diables noirs, James Ekoko, lui a permis de pousser de la tête le ballon au fond des filets. Les Diablotins, qui ont tout donné pour revenir à la marque, n’ont connu aucun succès car la victoire avait déjà choisi son camp. Les Diablotins auraient pu même ouvrir le score à la 20e minute. Mais le retourné acrobatique de Chabot Odile Ompion a échoué sur la barre transversale. « C’est un derby. Lorsque deux équipes s’affrontent et quand vous sortez victorieux, vous ne pouvez qu’être contents. Cette équipe des Diables noirs ne s’est pas présentée en candidat résigné, notre volonté de reconquérir le titre à fait la différence », a ajouté Cyril Ndonga.

Comme en  2011 et 2012,  la finale de 2013 opposant  les deux équipes les plus régulières du Congo s’est soldée sur ce score d’un but à zéro. Les Fauves du Niari se placent devant au nombre de victoires (deux contre une). À Brazzaville, les Léopards s’étaient imposés 1-0 avant que les Diables ne prennent leur revanche une année après sur le même score à Kinkala.

Un premier doublé pour l’AC Léopards

Vainqueurs  à Kinkala, l’AC Léopards version féminine a conservé son bien lors de la finale de la Coupe du Congo. Cette équipe a eu raison du football club féminin La Source sur ce score identique d’un but à zéro. C’est Nuptia Nkoula qui a scellé le sort de la rencontre à la 15e minute. Les dames de l’AC Léopards auraient pu faire mieux si elles avaient été adroites devant les buts. Car en seconde période, Miserine Ilahou Foutou a vu la barre transversale repousser son tir qui prenait la direction des buts. Le FCF La Source n’a pas su profiter du manque de percussion de l’adversaire pour revenir à la marque.

La Ligue du Niari quitte Djambala poche pleine

La fête se déroulant dans les plateaux a consacré le département du Niari vainqueur de la Coupe interdépartementale. Les jeunes ayant composé cette équipe ont remporté la première édition après leur victoire aux tirs au but face à ceux de la Cuvette-Ouest 4-3 après un score de parité de 0-0 au temps réglementaire. Dominant les débats, le département du Niari a retardé l’échéance  à cause de l’inefficacité de ses attaquants. Nzaba Bakala aurait en effet réalisé un triplet s’il avait été adroit devant les buts. cette victoire couplée à celle de l’AC Léopards de deux versions même si les dames évoluent  le plus souvent à Pointe-Noire, permet à la Ligue du Niari, que dirige Brice Aymar Kihouoko Mabahou, de remporter tous les trophées mis en jeu dans le cadre du cinquante-troisième anniversaire de l’indépendance du Congo.

James-Golden Éloué

Légendes et crédits photo :

Photo 1 : Le chef de l’État pose avec le capitaine de l’AC Léopard après a remise du trophée. (© DR) Photo 2 : Remise du trophée à a sélection du Niari, vainqueur de la formation des Plateaux. (© DR)

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Résoudre : *
44 ⁄ 22 =