Coupe africaine de la Confédération : Cara croit en sa bonne étoile

0
154

Le représentant congolais s’est imposé, le 29 juillet au stade Alphonse-Massamba-Débat 1-0, devant le Djoliba AC du Mali à l’occasion d’une rencontre de la 4e journée des matches de poules de la 15e édition.

 Le Club athlétique renaissance aiglons (Cara) reste en vie dans la coupe de la confédération. Pour preuve, il vient même de récupérer la deuxième place qu’il avait abandonnée au Djoliba,  après la troisième journée des matches de poules. Au terme de la confrontation,  joueurs, dirigeants et supporters de l’équipe ont été tous soulagés.

Souvent décevant à l’extérieur (aucune victoire en cinq sorties depuis le début de la campagne africaine), le Cara croit en sa bonne étoile à domicile (cinq victoires en autant de matches, la deuxième dans la phase de poules). Le dimanche, sans trop convaincre, il a pris trois précieux points devant le Djoliba. Racine Louamba a inscrit le seul but de la rencontre en exploitant à bon escient le centre de Dicha Bomaniayae Liema à la 13e mn.

Le Cara a bien géré la partie en se contentant de l’essentiel,  même s’il y avait de la place pour faire mieux. Très souvent, son attaquant Cabwey Kivutuka a fait des mauvais choix. Juste après l’ouverture du score, Racine Louamba  le trouvait à la 24e mn pour une balle de 2-0. L’avant-centre de Cara domine ses adversaires dans les airs mais tente une tête piquée qui n’inquiète guère le gardien malien. En seconde période, Kivutuka a plusieurs fois manqué le dernier geste en tentant de trouver un partenaire au second poteau.  Adama Keita, le gardien de Djoliba, a aidé ses coéquipiers en  multipliant des parades  sur les frappes de Dicha Bomanyae à  la 67e  et  de Ricchi Ondongo à la 81e mn pour éviter à son équipe le deuxième but.

Le Cara peut préparer avec beaucoup de sérénité le match du 19 août contre Williamsville athlétic club d’Abidjan, le leader avec sept points. Le club ivoirien a détrôné Enyimba FC en lui infligeant une défaite de  2-0. Le représentant congolais reprend la deuxième place à égalité des points avec le club nigérian. «  Pour la suite, rien n’est fait d’avance.  Le football est très taquin. Il peut vous surprendre. C’est pour cela qu’il faut éviter l’euphorie. Pour nous, ce match est fini.  Nous voyons déjà le prochain match, parce que généralement  la fin d’une rencontre est le début de la prochaine. Nous avons gagné, c’est bien beau et nous regardons devant. Et le prochain match contre Williamsville Athlétic club   on  le  jouera par rapport à cette équipe aussi» , a commenté Jacques Ontsira, le nouvel entraîneur de Cara.

Le Djoliba qui n’a pas joué à son meilleur niveau retrouve la dernière place avec quatre points. Devant les Aiglons, ils ont eu des opportunités  sans pourtant cadrer la moindre frappe. « Je dirai d’abord félicitations à l’équipe de Cara pour sa victoire. Mon équipe n’a pas joué à son meilleur niveau comme à Bamako. Nous avons donné un but cadeau au début du match et sur le plan offensif, nous avons été incapables d’asseoir une maîtrise technique pour pouvoir déjouer le piège congolais.  Dans l’ensemble, l’équipe a donné ce qu’elle a pu.  La sortie de Mamadou Coulibaly sur carton rouge nous a affaiblis davantage. Il nous reste encore deux matches à disputer et  tout est possible même si tous ces matches sont difficiles du début jusqu’à la fin », a reconnu Diarra Fanyeri, le coach de Djoliba AC.

James Golden Eloué

Légendes et crédits photo :

Le Cara retrouve la deuxième place du groupe C/Adiac Dicha Bomanyae, passeur décisif sur le but de Racine Louamba /Adiac

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Résoudre : *
2 ⁄ 1 =