Compétitions africaines des clubs : Diables noirs et V Club Mokanda mal embarqués

0
183

Les clubs congolais engagés dans cette campagne n’ont pas fait une entrée remarquable.  Les Diables noirs ont courbé l’échine 1-2 face à Africa sport de la Côte d’Ivoire le 14 février au stade Alphonse- Massamba-Débat.

V Club Mokanda a mal négocié son retour sur l’échiquier continental.  Le club ponténégrin s’est incliné (0-1), le 13 février devant Akwa United au Complexe sportif de Pointe-Noire en match aller des préliminaires de la Coupe africaine de la Confédération. Seule Etoile du Congo a pu arracher un nul 0-0 à Libreville face à Manga sport en préliminaire de la Ligue africaine des champions.

Au regard de ces résultats, les matches retour s’annoncent très compliqués pour les représentants congolais ayant perdu à domicile. Avant de recevoir Africa sport d’Abidjan, Diables noirs s’appuyait sur leur bilan flatteur au championnat national (7 victoires et un match nul, 11 buts marqués contre un seul encaissé) pour rassurer leurs supporters qu’ils étaient prêts à mettre un terme à la malédiction qui les poursuivait en compétitions africaines. Or, les bonnes prestations du championnat étaient un arbre qui cachait la forêt.  La copie présentée contre Etoile du Congo en disait long si bien que le temps d’un match a suffi pour ramener  Diables noirs à la réalité.

Le rêve d’aller le plus loin possible est en train de se briser. Pour reprendre le contrôle des opérations, les vainqueurs de la Coupe du Congo doivent réaliser un hold-up à Abidjan en marquant au moins deux buts sans en encaisser. Pour y arriver, il faut être efficace devant les buts tout en restant solide derrière. Au regard des occasions créées à la première manche, les Diablotins méritaient mieux. Une victoire n’étonnerait pas plus d’un. Malheureusement, ils ont changé leur destin sur des petits détails.

Diables noirs-Africa sport lancé dès la 2e minute.

Très à l’aise sur le côté droit, Daho Guillaume Nicaise faisait parler sa technique sur son premier ballon touché. Il élimine une bonne partie de la défense des Diables noirs.  Se présentant devant Mongondza le gardien Diablotin, il n’a pas réussi à bien piquer le cuir pour trouver le chemin des filets.  Obligés de réagir, les locaux se créent leur première occasion à la 16e minute. La transversale de Tsiba Moukassa est mal exploitée par Bermajin Kangou. Oublié au second poteau par la défense d’Africa sport. Kangou n’a pas eu des réflexes d’un bon attaquant pour mieux exploiter l’offrande. Il se précipite à placer la tête alors qu’en reculant d’un pas, il pouvait la concrétiser.  Son équipe n’était pas prête à lâcher prise. Au contraire, ils ont accentué la pression jusqu’à ce que le centre manqué de Guelord Diafouka touche l’équerre à la 21e minute.

Africa sport est acculé mais les attaquants des Diables noirs confondent vitesse et précipitation.  Tsiba Moukassa fait parler sa pointe de vitesse à la 32e minute. Depuis la moitié du terrain, il passe en revue les défenseurs d’Africa sport atteignant en un temps record la surface de réparation. Le fait d’avoir mis du temps pour délivrer une passe en retrait à ses coéquipiers était son plus grand regret.

A force de trop manquer, les Diables noirs ont été punis avant la pause.  Daho Guillaume récupéré dans la moitié du camp des Diables noirs, le ballon dans les pieds de Pandza Mobié avant de lancer Dogba Gnagbo. Ce dernier ouvre le score dans les conditions à la limite impossible. Après avoir fait parler ses qualités d’un bon sprinteur, il cadre sa frappe qui sera sauvée sur la ligne par Mambota Chando. Avec une grande partie du corps complètement hors du terrain, il parvient à glisser le ballon dans les buts des Diables noirs.

Les Diablotins ont réagi dans la foulée mais la frappe d’Amour Loussoukou touche à nouveau l’équerre à la 43e minute.  L’équation des Diables noirs se complique davantage à la reprise.  Sur un corner Dogba Gnagbo se démarque de la défense et coupe la trajectoire. Il signe ainsi un doublé à la 67e minute. Franchel Ibara tentait de remettre son équipe en vie en réduisant le score à la 69e minute sur un corner. Ce réalisme, les Diables noirs ne le connaîtront plus jusqu’à la fin du temps règlementaire.

Les déclarations

Norbert Saraka, le coach d’Africa sport : « C’est une grande satisfaction. Les  joueurs sont à féliciter parce que nous sommes tombés sur une bonne équipe des Diables noirs. Mais le football se gagne sur les petits détails. Nous avons eu la chance d’avoir positivement ces petits détails qui nous ont  permis de mener au score. Dans ma préparation et ma stratégie, je voulais faire le maximum pour  imposer le jeu à l’adversaire pour ne pas les laisser avoir l’emprise sur nous. A l’extérieur, il ne faut pas trop se découvrir. Il ne faut pas trop chercher à attaquer. Nous avons gagné un match mais il faut se concentrer pour gagner la deuxième manche. »

Jean Eloi Mankou, l’entraîneur des Diables noirs : « Beaucoup de regrets parce que nous n’avons pas su prendre le match par le bon bout. L’équipe adverse nous a imposé un peu beaucoup plus physique auquel les jeunes n’ont pas su répondre. Je crois qu’Africa sport était supérieur sur tous les plans. A un moment donné, on a qu’à s’en prendre à nous-mêmes. »

 

 

 

James Golden Eloué

Légendes et crédits photo :

Dogba Gnagbo ouvre le score à la 39e minute (Photo Adiac) Loussoukou Amour et ses coéquipiers mal embarqués (photo Adiac)

Notification:

Non

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Résoudre : *
29 − 5 =