Championnat national direct ligue1 : les Diables noirs terminent sur des contre-performances

0
72

Devancés par l’AS Otoho et l’Etoile du Congo, les Diablotins sont toutefois sur le podium de la compétition, malgré leur  defaite 1-2, le 26 mai au stade Alphonse-Massamba-Débat, face à Tongo FC, à l’issue de la vingt-sixième et dernière journée.

Avec un total de quarante-sept points au compteur,  les Diables noirs se classent troisièmes du championnat derrière le leader AS Otoho ( soixante et un points) et l’ Etoile du Congo (cinquante-quatre points).

Les jaune et noir ont mal bouclé la saison, concédant deux défaites lors des  deux dernières journées respectivement face au FC Kondzo et Tongo FC sur le score identique. La qualification de l’Etoile du Congo pour la Coupe de la Confédération a été peut-être la source de la démotivation.

Les dirigeants et le staff  du club doivent déjà  tirer les leçons de ce  parcours et fixer d’autres objectifs car  la Coupe du Congo commence bientôt. « Il faut commencer à voir mon cas personnel puisque je ne sais pas si je serai gardé mais, si je suis maintenu, je verrai dans quelle mesure faire un grand aménagement du club, à travers un recrutement, parce que je ne souhaite garder que quelques joueurs », a déclaré l’entraîneur des Diablotins,  Ghislain Tchamas.

Les supporters des jaune et noir souhaitaient que leur équipe termine en beauté. Malheureusement, ils ont été déçus par cette nouvelle contre-performance contre Tongo FC qui  était plus réaliste. En effet, les Diables noirs ont  bien débuté la rencontre en ouvrant le score dès la dixième minute par le biais de leur attaquant, Odile Ombion « Chabo ». Tsibo Chevely de Tongo FC lui a répondu à la trente-deuxième minute. Du retour des vestiaires, Tongo FC a multiplié les occasions jusqu’à inscrire le secon but qui portait la griffe de  Carl Mpoungui.

Sur la majorité des derbys du championnat, les adversaires des Diables noirs ont été mieux. « Quand vous vous battez pour une quelconque place et si mathématiquement  vous vous rendez compte que l’objectif ne peut pas être atteint, cela vous démotive et les sacrifices ne seront plus énormes. Nous avons beau remonter les joueurs sur le plan psychologique et tactique mais, ils étaient trop abattus puisqu’au finish, nous ne sommes pas Africains», a conclu l’entraîneur.

 

Rude Ngoma (stagiaire)

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Résoudre : *
15 ⁄ 5 =