14 AOUT 2015 : DIABLES NOIRS RÉALISENT LE RECORD EN COUPE DU CONGO

0
207

Vendredi 14 août, dans le tout nouveau et beau Stade Municipal de Ouesso, c’était la 31e finale de la Coupe du Congo. Douzième finale des Diables-Noirs. Une septième victorieuse! Aux dépens, pour la deuxième fois, de l’A.C Léopards de Dolisie, et devant le président de la République, Denis Sassou- Nguesso, et son homologue de la Centrafrique, Catherine Samba-Panza.

C’est un ouf de soulagement que poussent les supporters des Diables-Noirs, tant l’A.C Léopards partait avec les faveurs du pronostic. Pour des raisons fort évidentes. L’A.C Léopards est en pleine compétition africaine et dispose d’un effectif des plus riches, qualitativement et quantitativement. Sa réputation d’équipe la plus performante du pays, depuis sa campagne africaine victorieuse de 2012, ne se dément non plus. Une solide réputation assise, depuis, sur ses qualifications successives en phase de poules, que ce soit en Ligue des champions ou en Coupe de la Confédération.
Devant une telle machine de guerre, les Diables-Noirs, du moins  certains de leurs supporters, s’interrogeaient à quelle sauce ils seraient mangés. Bien sûr, ils avaient la mémoire un peu courte, en oubliant qu’ils ont toujours donné des soucis aux Fauves du Niari. N’est-ce pas devant le même adversaire qu’ils ont pris leur qualification pour la finale, la saison passée? Le reste du parcours ne fut plus qu’une simple formalité. Et ils s’étaient adjugé le trophée aux dépens du CARA, le 14 août 2014, à Sibiti (Lékoumou). Mieux, il y a trois ans, n’est-ce pas devant l’A.C Léopards qu’ils avaient gagné la finale de l’édition 2012, à Kinkala, devant le président de la République?
Mais quelle finale 2015! Naturellement, l’A.C Léopards de Dolisie semblait l’accaparer, à l’image de son homme le plus en forme du moment, Trésor Mukenga, irrespectueux, par moments, de la défense des Diables-Noirs. Qui ployait sous sa domination, mais sans rompre le moins du monde.
Les Diables-Noirs, qui avaient opté pour la contre-attaque, surprenaient, par une percée et un tir dévastateurs de leur capitaine, Chabo Ombio, mis sur orbite par Gloire Yila-Dibantsa, à la 42e minute de jeu: 1-0.
Alors, l’A.C Léopards jurait, après la mi-temps, de faire payer chère leur témérité aux Diables-Noirs. Vainement. Il se heurtait, en effet, à des Diables-Noirs si volontaires et enthousiastes qu’il donnait, maintenant, l’impression de se battre avec des armes rouillées ou avec des pétards mouillés.
Au creux de la vague, les Fauves du Niari remplaçaient Kader Bidimbou par Arouna Dramé. Coup d’épée dans l’eau. Dame baraka leur avait tourné le dos.
Ce match, peut-on dire, fut le rendez-vous de deux styles de jeu. Aux Fauves du Niari, peut-être soucieux d’offrir un football chatoyant, un spectacle, les Diables-Noirs ont opposé l’efficacité et la rigueur défensive. Et ils ont gagné.
Sans doute, l’histoire ne retiendra-t-elle que le nom du vainqueur, mais n’est-ce pas le propre du football en matière de Coupe? Bien sûr, il faut savoir ce que l’on veut dans une telle finale: les Diables-Noirs ont fait l’essentiel, en visant le résultat, donc la victoire et la coupe! En difficulté au championnat national interrompu voici plus de trois mois, ils ont, finalement, sauvé leur saison. Et après?

Guy-Saturnin MAHOUNGOU (La Semaine Africaine)

Diables-Noirs bat l’A.C Léopards (1-0). Arbitre: Messie Nkounkou. But: Chabo Ombion (42e).
Diables-Noirs: Wilfrigon Mongondza; Gloire Yila, Francis Nsenda, Junior Epako, Mambota; Atoni Mavoungou, Tshimanga Matamba, Chabo Ombion (cap., puis Constantin Bakaki, 85e); Delkdi Ngoyi, Rudy Ebengo (puis Ndaya Mabangi, 70e), Arcy Mouanga (puis Grâce Itoua, 71e). Entr.: Diego Romano (Chili)
A.C Léopards: Lawrence Ngome; J.P.Abouna, Carof Bakoua, Boris Moubhio, Dimitri Bissiki; Michel Mvondo, Ntéla Kaléma, césair Gandzé; Trésor Mukenga, Kader Bidimbou (puis Arouna Dramé, 68e), Junior Makiessé (puis Héritier Ngouélou, 32e). Entr.: Lamine Ndiaye (Sénégal).

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Résoudre : *
24 ⁄ 6 =